2007 Concours pour l’extension du Siège Monde de L’Oréal.

Réalisations

12 of Oct, 2010

Untitled
  1. Untitled
  2. Untitled
  3. Untitled
  4. Untitled
  5. Untitled
  6. Untitled
Concours pour l’extension du Siège Monde
de L’Oréal.
Projet ESPACE Création d’un centre de conférences international, Clichy-sur-Seine (92)

Cextension du siège de la firme L’Oréal à Paris est un projet de grand prestige pour lequel la question de la très haute qualité environnementale est traduite dans la mise en oeuvre des concepts LEAD (au-delà de l’économie d’énergie, la construction est autosuffisante et produit de l’énergie). Le parti architectural pour la création d’un centre de conférence international est de créer un bâtiment très discret qui laisse une part généreuse à l’aménagement des espaces extérieurs en jardin avec son toit entièrement recouvert de végétaux et platelage de bois. Ce toit est un nouvel espace à vivre pour les 1200 employés sur le site et pour les milliers de visiteurs annuels.
L’ aménagement des espaces extérieurs et du jardin en terrasse se fait dans une grande unité sur l’ensemble du site.
Le jardin haut est une terrasse plantée de végétaux très graphiques et mouvants, avec un potentiel de mutabilité des espaces et circulations en fonction des tontes et tailles.
Le programme associe des lieux appropriables intimes et d’autres largement ouverts, des sites ensoleillés et d’autres plus ombragés, notamment au niveau de l’extension «outdoor» du restaurant dans une grande densité arborée d’arbres de hautes tiges, plantés en pleine terre.

En contraste le toit terrasse sera plus exposé au soleil et nécessitera un système d’arrosage pour que la végétation puisse se développer dans des conditions optimales. Le système d’arrosage fera partie de la composition du jardin tout en assurant un système de climatisation passive (par évaporation) de l’édifice par le toit. Le travail sur le miroir d’eau sur une très faible épaisseur est proposé pour finir le belvédère de la terrasse, il est mis en relation en traversant le jardin et les plantations par de très fines rigoles avec le mur de lames de verre et d’eau, à la base du bâtiment côté rue.

Les réserves foncières sont utilisées pour la plantation d’arbres de hautes tiges traités en motte grillagée, comme dans une pépinière, afin de pouvoir être transplantés ultérieurement. L’organisation est très régulière, en lignes relativement serrées, ce qui permet un effet de masse immédiat et cohérent avec la transplantation prévue à court terme.

Le traitement des voiries pompiers est réalisé en matériaux HQE de type Enverr’pack, couleur sable et calepiné avec des éléments de pierre ou de béton de dimensions géantes entre lesquelles la nature reprend ses droits.

 

Site Login